La tolérance


La tolérance

La tolérance

20 كانون الثاني (يناير) 2016

La tolérance, c’est l’acceptation de l’autre avec ses spéci-cités : sa psychologie, sa culture, ses croyances, ses us et coutumes, etc. Pour être considérée comme tolérante, une personne ne doit pas exiger des autres d’être des copies conformes d’elle-même pour avoir des relations avec elles. Les hommes sont di-érents par nature, ce qui fait qu’ils sont d’opinions, de cultures et de comportements également di-érents. La diversité et la di-érence sont deux caractéristiques inhérentes à la vie humaine. Ce sont elles qui procurent à la vie sa richesse, sa continuité et sa signi-cation. Elles doivent, cependant, être mises au service de l’unité et du respect mutuel pour devenir utiles, c’est-à-dire orientées dans le bon sens.

Plusieurs exemples et dictons dans notre patrimoine culturel glori-ent la tolérance :

Le proverbe maure dit : «qui cherche un ami sans défaut, n’aura pas d’ami.»

Le proverbe pulaar dit : « une personne doit être aveugle

et sourde.» (fermer les yeux sur les défauts des autres)

Le proverbe soninké dit : «l’homme qui porte un bâton, arrêtezle. Par contre, l’homme qui n’a que des mots à dire, laissez-le s’exprimer»

Le proverbe wolof dit : «ne cherche pas à éteindre le feu que Dieu à allumé. Il faut plutôt y ajouter du bois ».