Le sacrifice


Le sacrifice

Le sacrifice

20 كانون الثاني (يناير) 2016

Le sacrifice c’est tout acte pleinement que lorsqu’on la vit bénéfique accompli de manière ou en bénéficie soi-même. volontaire et sans contrepartie matérielle ou morale en vue de Le sacrifice et ses corollaires réaliser un objectif déterminé tels que la -erté, le travail ou de porter assistance à des et le patriotisme, sont des personnes précises. Un tel acte comportements nobles, très n’est possible que par un don demandés de nos jours pour de soi, de son e-ort, de son bien leurs retombées sur la société et

ou de son temps pour l’atteinte sur le pays. Parmi les impératifs l’objectif visé. du sacrifice, on compte le fait de

supporter le préjudice personnel Le sacriifce est un terme pour éloigner le préjudice polysémique. Il englobe la fidélité, général, la réalisation de la justice le dévouement et l’honnêteté pour toutes les composantes de au travail. Le sacri-ce englobe la société et la levée de toute une haute dimension humaine forme d’iniquité. qu’on ne peut appréhender

Plusieurs exemples de proverbes et maximes dans notre patrimoine culturel glori-ent le sacri-ce :

Le proverbe hassaniya dit : « celui qui a fait son devoir peut s’estimer toujours en vie. »

Le proverbe pulaar dit : «si tu dois mourir, meurs là où tu seras reconnu. ».

Proverbe soninké «l’endurance redoute ce qui n’est pas limité dans le temps »

Le proverbe wolof dit : «point de résultats su-sants sans e-orts colossaux »