La modestie


La modestie

La modestie

20 كانون الثاني (يناير) 2016

La modestie se dé-nit comme étant un sentiment d’abaissement délibéré, qui interdit de s’attribuer une suprématie quelconque par rapport à l’autre. Elle impose à l’homme des actes et des paroles de nature à toujours rehausser et respecter les autres.

La modestie, le respect des autres et l’humilité sont des valeurs qui partagent une portée commune : renoncer à toute sorte d’injustice, de brutalité et de despotisme. La modestie élève l’individu au niveau de la perfection intellectuelle et morale et lui donne con-ance en soi, ce qui le rend apte à distinguer ses qualités intrinsèques et ses défauts. Les valeurs de patriotisme et de sacri-ce pour la nation ne peuvent être l’apanage que de la personne qui respecte la patrie, ses composantes et ses emblèmes.

Plusieurs exemples de proverbes et maximes dans notre

patrimoine culturel glori-ent la modestie :

Le proverbe hassanya dit : «qui ne respecte pas les gens, ne sera pas respecté. »

Le proverbe pulaar dit : «celui qui sait que le « rien » existe, ne dédaignera pas le peu qu’il reçoit.».

Le proverbe soninké dit : « que tu -échisses pour prendre ta bouillie ne signi-e pas que tu as peur ; c’est pour éviter que tes habits soient salis. ».

Le proverbe wolof dit : «a quelqu’un qui n’est pas modeste, arrivera un jour l’humiliation »